Le Paris de l’Est reçoit plusieurs touristes par an, et il est facile d’en trouver les raisons : son histoire mouvementée et intéressante, ses rues pavées, son architecture romantique et art nouveau, ses impressionnants musées et son château, pour ne citer que quelques-unes des attractions les plus visitées de la capitale tchèque. Découvrez quelles sont les choses inhabituelles à faire à Prague.

1. Petit déjeuner au Café Savoy

Dans cette élégante cafétéria, vous trouverez le meilleur petit déjeuner de la ville. Au menu, vous trouverez un petit déjeuner continental pour seulement 158cz.

Si vous avez faim, leur petit-déjeuner français est recommandé : croissant frais, pain perdu (similaire au pain perdu), fraises au sirop, fromage bleu, saucisses, jambon de Prague et un œuf à la coque, pour commencer la journée en beauté.

2. Monter la colline jusqu’à Petřínské Sady

Le moyen idéal d’échapper à la foule : la randonnée dans les collines autour de Prague est une chose que tout visiteur devrait faire au moins une fois, ne serait-ce que pour les vues à couper le souffle. Tombez amoureux de la nature en escaladant la Tour Petřín, version tchèque de la Tour Eiffel. Si vous osez l’escalader et profiter d’une vue encore meilleure, il vous faudra une heure pour arriver au sommet, bien qu’il ne coûte que 50cz.

3. Étudier de près leur architecture

La diversité de son architecture est essentielle pour comprendre le passé de Prague : ses blocs de l’époque communiste, ses bâtiments Art Nouveau, ses églises gothiques, etc. L’observation de cette diversité nous donne une idée de l’histoire complexe de la ville.

4. Passer un peu de temps à se plonger dans l’histoire de Prague

De nombreux touristes visitent la ville sans vraiment comprendre l’histoire de Prague. La meilleure façon d’y parvenir est à pied, notamment en passant par le quartier juif, dont les bâtiments sont encore criblés de balles, le monument à Jan Palach, les quartiers communistes de la périphérie, tels que Hostivař ou le quartier ‘i’kov, où l’on peut non seulement visiter le plus grand nombre de bars d’Europe, mais aussi l’imposant monument communiste à Jan ‘i’ka, un général du XVe siècle.

5. Déguster du vin tchèque dans le vignoble de Grebovka

Personne ne pense à relier la République tchèque à la production de vin, mais la vérité est qu’on y trouve, ainsi qu’en Slovaquie voisine, de nombreux établissements vinicoles, notamment pour les vins blancs.

Plus précisément, à la périphérie de la ville, vous trouverez ce petit vignoble, à côté d’une cafétéria décorée, Altan, où vous pourrez déguster ces vins ou même vous inscrire à un cours de dégustation, accompagné de plateaux de fromage.

6. Le côté artistique de Prague

Il est normal d’être émerveillé par la beauté de Prague, mais le mieux est de sortir du centre et de découvrir l’autre côté. Dans la zone nord se trouve le quartier émergent de Holešovice, qui peut être atteint en tram depuis la vieille ville.

Le quartier est rempli de galeries d’art, de pièces contemporaines et de sculptures. Parmi les incontournables, citons le centre DOX (sur la photo), la galerie de sept étages Veletržní Palác et, pour couronner le tout, l’incroyable discothèque Cross Club.

7. Le monastère et la bibliothèque de Strahov

Près du quartier du château de Prague, vous trouverez le magnifique monastère de Strahov. C’est l’un des plus anciens monastères appartenant encore à l’Ordre des Prémontrés, et ses origines remontent à 1183. L’histoire de ce monastère est fascinante, puisqu’il a survécu à plusieurs guerres et à un régime communiste.

Si vous aimez lire, ne manquez pas son impressionnante bibliothèque : de sa salle théologique de style baroque à la confortable salle philosophique, avec son odeur de vieux livres, c’est le rêve de tout rat de bibliothèque.