Ingrédients 

* 12 œufs (très frais)

* ½ cuillère à café de sel

* 450 g de sucre

* ½ litre de bourbon

* 100 ml de rhum (oui, c’est bien indiqué bourbon ET rhum dans la recette)

* 1 L de lait

* EL extrait de vanille, que l’on remplace par de la vraie moelle de gousse

* 1½ L de crème (oui, c’est bien indiqué lait ET crème dans la recette)

*Noix de muscade

Egg Nog : Comment cela se faisait à l’époque ?

Les œufs ont été séparés, les jaunes ont été battus avec une grande partie du sucre, le bourbon, le rhum et la vanille ont été ajoutés et battus encore et encore. Fouettez les jaunes d’œufs avec le reste du sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux, tout comme la crème. A la fin, mélangez le tout, versez dans un bol à punch et saupoudrez de muscade.

Ce qui arrivera certainement au « Egg nog » de Fannie : Les composants mélangés laborieusement se séparent à nouveau lorsque la substance est restée en place pendant un certain temps. C’est pourquoi il faut toujours la ramasser par le bas !

Egg Nog : Comment on le fait aujourd’hui ?

De nos jours, la façon la plus simple de produire le lait de poule est d’utiliser un bon mélangeur (blender), avec lequel vous pouvez également travailler dans la plage de vitesse inférieure. Parce que nous ne voulons pas détruire les ingrédients, nous voulons juste bien les mélanger sans produire beaucoup de mousse.

Préparation : Si le « Egg Nog » doit être servi assaisonné, par exemple avec de la vanille et/ou de la cannelle, faites chauffer le lait, ajoutez les épices et laissez infuser le lait (une heure ou plus). Vous pouvez retirer le pot du poêle à cet effet.

Battez le nombre d’œufs souhaité (oui, complet) dans le mélangeur. Réglez la vitesse sur faible, allumez-la et mélangez les œufs pour obtenir une belle masse homogène. Laissez le sucre s’infiltrer lentement, ce qui épaissit un peu le mélange. Ajoutez maintenant le lait épicé, le bourbon (rhum) et assaisonnez avec une pincée de sel. C’est fait. Si vous voulez vraiment ajouter de la crème fouettée ou non, je vous laisse le choix.

Nous économisons la friture en séparant les œufs, car ceux-ci se sépareront de toute façon du reste du liquide. Veillez à les mettre au frais jusqu’au moment de les servir.

Pour le final, saupoudrez de noix de muscade fraîchement râpée, qui est maintenant vraiment un must dans toutes les recettes. Autre chose : bien qu’on a beaucoup de petits-enfants, on ne ressent pas le besoin de présenter le bon vieux lait de poule comme une boisson non alcoolisée.

Un peu de noix de muscade sur le lait de poule, ça doit être !