Le premier chakra est la représentation de la Terre qui est, avant toute chose, la source de notre subsistance. Le point de visualisation du premier chakra est situé juste en dessous du sacrum, au bas de la colonne vertébrale. La couleur qui lui est associée est le rouge, reconnu comme la couleur de la vitalité, et la signification de son nom sanskrit (Muladhara) est « racine ».

Premier chakra

Le nombre qui lui est associé est le quatre, qui peut également être rattaché au nombre de pétales de la fleur dessinée dans son propre symbole, le carré. Dans la réalité empirique, ce nombre permet de décrire tout ce qui existe : pensez aux quatre éléments (terre, air, feu, eau), aux quatre saisons, aux quatre points cardinaux ou même aux quatre phases de la vie humaine.

Lorsque le premier chakra n’est pas en équilibre Lorsque le premier chakra n’est pas en équilibre, on a l’impression de ne pas pouvoir rester les pieds sur terre, d’être terrifié par l’avenir, d’avoir toujours peur de ne pas y arriver : chaque obstacle semble insurmontable et la peur de quelqu’un ou de quelque chose nous empêche de nous exprimer comme nous le voudrions.

Maitrise de l’énergie intérieure

Le fait d’avoir une superbe confiance en soi, de placer son être au-dessus de tout et de tous, d’en arriver à un égoïsme qui n’est plus sain, de ne pas être capable de donner quelque chose mais d’attendre seulement des autres peut signifier une disproportion de l’énergie contenue dans le premier chakra.

Mettre des roses rouges sur la table, pour les voir souvent, s’habiller en rouge, ou même simplement porter une pierre rouge comme le jaspe ou le rubis, marcher pieds nus, s’asseoir directement au contact de la Terre ou prendre un bain avec quelques gouttes d’huile essentielle de clou de girofle et de romarin, peut aider à apporter de l’énergie au premier chakra mais la méditation est la véritable clé pour pouvoir retrouver le bon équilibre et la stabilité, tant physique qu’émotionnelle.

Yoga et premier chakra

On était dans une prairie, allongée sur l’herbe et en silence. À part quelques brises, nous n’entendions que la voix de notre professeur de yoga, calme et persuasive. On avait en tête ses paroles comme si on venait de les entendre : « Détendez tous les muscles de votre corps, commencez par le front et étirez-le, puis détendez la bouche, le cou, les épaules et ainsi de suite jusqu’à étirer les mains, tous les doigts, les jambes, les mollets et chaque muscle du pied.

Respirez profondément : à chaque inspiration, de l’air pur entre en vous et à chaque expiration, quelque chose de négatif s’éloigne de vous. Essayez maintenant de percevoir le flux d’énergie lumineuse de couleur rouge sang qui, de vos paumes, s’écoule dans votre ventre, et du ventre s’écoule à son tour, revenant faire partie de la Terre sur laquelle vous êtes allongé et qui vous soutient.

Respiration et détente

Sentez votre corps qui commence à se détendre comme s’il fondait. Votre respiration est profonde et comme un son, elle s’étend lentement et crée une harmonie tout autour. Maintenant vous êtes votre souffle qui est le même que celui de la Terre. Inspirez profondément l’énergie que la Terre vous donne, échangez votre énergie avec elle et elle échangera avec vous son immensité et sa vigueur.

Maintenant, avec cette nouvelle force de vie concentrée dans le premier chakra, vous pourrez aussi manifester votre grandeur, votre vitalité et avoir plus de confiance dans vos choix, donnant enfin les bonnes opportunités à la vie de se manifester.