Une peinture qui cloque sur les murs ou sur la façade d’une maison, ce n’est pas très esthétique. Ce phénomène peut être dû à l’humidité ou à l’incompatibilité entre l’enduit et le type de peinture utilisé. Différentes autres raisons peuvent aussi engendrer cette dégradation. Selon les cas, plusieurs solutions dont l’application d’un fixateur sont possibles pour remédier à ce problème.

3 raisons principales de la peinture qui cloque

Sur la surface d’un mur, une peinture qui cloque est reconnaissable par sa texture présentant de petites bulles. Plus tard, elle s’écaille et s’enlève petit à petit.

Température trop chaude dans la pièce

L’une des origines de ce problème provient de la température de la pièce lors de l’application du produit. Il est conseillé de procéder dans un environnement doté d’une température ambiante. Il est décommandé de peindre pendant la période de fortes chaleurs pour éviter les risques de présence de cloques. Il faut que la température de la pièce soit de près de 20 °C. Au-dessous de cette limite, la peinture peut prendre trop de temps pour sécher. Si la température de la pièce est trop chaude, la peinture sèche trop rapidement. Les solvants peuvent alors s’échapper du produit provoquant une mauvaise adhérence du support.

Peindre sur un mur trop humide

Une des autres causes de la peinture cloquée est l’humidité du support. En séchant, cette dernière fait cloquer la peinture qui cherche à s’échapper. Un mur humide peut être dû à la présence de canalisations d’eau. L’enduit de rebouchage pour réparer les trous peut aussi rester humide pouvant, plus tard, engendrer des cloques sur la peinture. C’est notamment le cas si cette dernière est de type imperméable  comme le peinture glycéro, par exemple.

Application de deux couches incompatibles

Lorsqu’un mur est déjà peint, il faut faire attention lors de sa rénovation. La superposition de deux peintures peut être à l’origine d’apparition de cloques, si celles-ci sont incompatibles. Appliquez de la peinture  couche de peinture à l’eau sur de la peinture à l’eau sur de la peinture à l’huile est une mauvaise idée. Le mélange d’un produit gras avec un produit maigre reste impossible. Les deux produits se désolidarisent.

Quelle solution adaptée ?

Afin de réparer une peinture cloquée, la première chose à faire est d’attendre que le mur qui sert de support soit complètement sec. Une fois que toute la surface est cloquée, vous pouvez procéder au ponçage. Appliquez par la suite une couche d’enduit de lissage pour aplanir la surface du mur. Posez une sous-couche avant de repeindre.

Consolider la peinture pour prévenir les cloques

Il existe des solutions efficaces pour éviter que la peinture ne se cloque. Il est possible d’utiliser un durcisseur qui offre un effet fixant tout en donnant un effet plus pénétrant qui assure la qualité du résultat.

Un durcisseur laisse respirer le support, ce qui empêche le cloquage de la peinture. C’est un produit spécial, capable de venir à bout de la poudre composée de micro particules qui se dépose sur les murs. Cette poudre empêche l’adhérence de la peinture. Supprimé par le durcisseur, le mur va pouvoir accueillir la nouvelle peinture.

Étapes pour appliquer le durcisseur

Le rôle d’un durcisseur consiste à améliorer la performance de la peinture murale. Pour mener à bien son application, il est conseillé de suivre minutieusement chaque étape.

Commencez par nettoyer soigneusement toute la surface du mur. Il faut dépoussiérer et nettoyer le support. À l’aide d’un grattoir, éliminez toutes les parties désolidarisées. Enlevez les taches de graisse avec de l’eau et de la lessive. Laissez sécher la surface avant l’application du durcisseur. Ce travail commence toujours par la partie haute de la surface avant de descendre vers le bas. Une fois que le fixateur est bien sec, vous pouvez commencer à lisser totalement le support afin d’obtenir une surface parfaitement plane. Par la suite, il faut poncer délicatement cette dernière pour éliminer les irrégularités. Après un dépoussiérage soigné, vous pouvez commencer la mise en place de la sous-couche et la peinture.

Réparer le support avant de peindre

Parfois, il est nécessaire de procéder à une rénovation du support avant une application de peinture. En effet, le cloquage provient souvent de l’application préalable d’une peinture qui ne laisse pas respirer le mur. Généralement, c’est ce phénomène qui est à l’origine de la peinture qui cloque. Tout comme avant l’application de durcisseur, un nettoyage et un ponçage du support sont à faire en amont sur le support. Notez que soit le type de produit utilisé pour la peinture, il est préférable de miser sur la pose d’une sous-couche. C’est la technique à adopter pour garantir la fiabilité du rendu. Il est préférable de suivre les recommandations du fabricant avant de commencer les travaux. La température idéale pour peindre une pièce, par exemple, est une des informations indiquées sur l’emballage de la peinture.