Trouver l’appartement de ses rêves à Paris ou trouver la maison de ses rêves dans un bel endroit de l’hexagone. Voilà une mission presque impossible ces dernières années. Comment faire alors ? Pour éviter que le rêve se transforme en cauchemar, l’idéal est de faire appel aux services des spécialistes du domaine : les agences immobilières. Uniquement composée de professionnels, une agence immobilière est l’entité qu’il faut à toute personne qui souhaite vendre ou acquérir une propriété. Mais comment trouver une bonne agence ? Quels critères faut-il prendre en compte avant d’en choisir une ? Voici quelques astuces qui vous aideront à distinguer les bonnes agences des mauvaises.

La notoriété : un critère essentiel pour sélectionner une agence

En France, il existe des millions d’entités spécialisés dans la vente et l’achat de propriétés terriens. Des entités qui proposent toutes le même service. À une seule différence : leur notoriété. Certaines sont en effet plus réputé que d’autres. Mais pourquoi choisir une entité réputée ? Parce que seules les professionnelles sont célèbres. Contrairement aux fausses agences et les agences fictives qui travaillent dans l’ombre et fuient les contrôles fiscaux. Comment déterminer la notoriété de ces types d’entreprises ? La bonne vieille technique infaillible est celle du bouche-à-oreille. La technique du bouche-à-oreille consiste à demander conseil auprès de vos contacts ou de proches qui ont déjà collaboré avec une entreprise de cette envergure. Vous tirerez ensuite une conclusion à partir de vos échanges avec votre entourage. Vous pouvez également utiliser internet pour faire une recherche rapide. De nombreuses agences immobilières ont leurs propres sites internet. Pour plus d’informations sur les sociétés spécialisées dans l’immobilier, ici.

La publicité : le meilleur moyen de vendre

Que ce soit pour vendre ou pour acheter, pour exceller dans le milieu des affaires, il faut adopter d’excellentes stratégies marketing. La publicité est une des stratégies marketing les plus utilisées, mais surtout les plus efficaces. Avant de choisir le professionnel avec lequel vous allez confier votre projet de vente ou d’achats de biens, jetez un coup d’œil sur les techniques publicitaires qu’il utilise. Vérifiez les anciens contrats que ce dernier a passés avec les autres clients. Comment ? Lors du premier, rendez-vous dans les locaux de la société, demandez à voir leur porte-folio ou leur catalogue. Les catalogues et porte-folios vous permettront d’avoir un premier aperçu des publicités en image. Si la société possède un site internet, vérifier le contenu de la page pour voir les fameuses publicités. Ces contenus peuvent se manifester sous deux formes. Soit sous forme d’image, soit sous forme de vidéo. Quelle est l’importance de la publicité ? Il est évident qu’une publicité donne plus de visibilité à l’offre. Cela, surtout lorsqu’il s’agit de transaction immobilière.

La commission : un détail à ne pas négliger

Pourquoi accorder une importance particulière à la commission ? Souvent oublié et même relayer au second plan par les clients, le montant d’une commission est une charge incontournable. Incontournable pour ceux qui font appel aux services des professionnels pour les aider dans l’aboutissement de leurs projets immobiliers. Que ce soit pour vendre des appartements ou pour acheter des appartements, les professionnels prennent toujours une commission. Qu’est-ce qu’une commission ? Une commission est une somme d’argent que les agents immobiliers réclament à leurs clients. En général, elle est fixée entre 5 à 8 % du prix total du bien concerné par l’opération. Pour obtenir un taux intéressant, prenez le temps de comparer. Comparez toutes les offres des agences de votre entourage, ou des agences que vous avez préalablement sélectionnés. Faites attention aux taux trop bas, car ils peuvent le signe d’un manque de professionnalisme. Pour un professionnel, la commission servira à couvrir les dépenses inévitables. Par exemple les dépenses liées aux visites ou encore pour réaliser les publicités dans le cas d’une vente de propriété.