De nos jours,  il existe des techniques de blanchiment des dents qui permettent de traiter les colorations disgracieuses des dents. Le blanchiment des dents consiste à éclaircir la teinte de la dent et cela nécessite des produits spécifiques.

Le peroxyde d’hydrogène (ou eau oxygénée)  fait parti des substances les plus utilisées dans le traitement en plus du perborate de sodium et du peroxyde de carbamide. Dans certains cas, une lampe électroluminescente peut être utilisée en plus des produits mentionnés plus haut. Mais quelle que soit la technique utilisée, la décoloration des pigments dentaires se fait de plusieurs manières différentes. Il y a par exemple les gouttières ambulatoires. Les gouttières sont des accessoires indispensables au traitement. Ce sont une sorte de moule, confectionné sur mesure. Epousant parfaitement les dents du patient, les gouttières ambulatoires contiennent du gel éclaircissant à forte concentration pour décolorer les pigments dentaires.

La gouttière a aussi d’autres rôles comme la protection de l’émail et des gencives contre le bruxisme qui est une maladie sous forme d’un phénomène de grincement qui peut survenir au moment du traitement. Citons également le gel blanchissant et les bandes adhésives pour retrouver une dentition plus blanche. Auparavant, se faire blanchir les dents était réservé à ceux qui en avaient les moyens.  Mais actuellement, pratiquement tout le monde peut désormais s’offrir ce petit privilège.

En effet, le traitement s’est beaucoup démocratisé. Il est proposé dans de nombreux établissements, notamment dans les bars à sourire et les salons ou instituts de beauté. Il est même possible d’opter pour un blanchiment des dents prix réduit en se procurant un kit de blanchiment en pharmacie ou parapharmacie. Mais pour un traitement réellement efficace et sans danger, il vaut mieux aller dans un cabinet. Et rappelons que certaines conditions doivent être remplies avant de recevoir le traitement. Il faut par exemple être adulte et avoir un intérieur buccodentaire sain.