Quelle que soit la cause de l’infiltration d’eau dans votre logement intérieur, il faut réagir dans l’urgence. Si vous agissez dès le départ, les coûts ne seront généralement pas onéreux. Agir dès le départ vous permettra de vous protéger des dégâts issus d’une humidité prolongée tels que la pourriture ou les moisissures. Par contre, si l’infiltration d’eau est ignorée, par inattention ou encore qu’elle soit invisible, les coûts pourront s’élever.

Trouver la cause de l’infiltration d’eau

Taches de moisissures, auréoles sur les murs, plafonds humides dans votre habitation intérieure sont quelques indicateurs d’infiltration d’eau qui pourraient vous alerter. Si la fuite d’eau dans le mur n’est pas trop importante, essayez de trouver la cause de l’infiltration d’eau. Bien entendu, si les pieds de vos meubles baignent dans l’eau à l’intérieur de votre maison, passez aux actes immédiatement. Il est essentiel de faire appel à un professionnel pour les travaux de réparation, car si vous atteignez déjà ce point, c’est qu’il ne s’agit plus d’une question d’infiltration, mais plutôt d’une inondation.

Il n’est pas toujours facile de détecter la source d’une infiltration d’eau. Les murs, les fondations, les fenêtres ou le toit sont des endroits où l’eau a tendance à s’introduire vers l’intérieur d’un logement. Il existe plusieurs sources accélérant et favorisant ce phénomène. Il peut provenir de canalisations qui fuient, de fissure dans les murs, de gouttières bouchées, de problèmes d’imperméabilité (au niveau des murs, de la toiture, ou bien des éléments de menuiserie), de joints vieillissants ou encore de l’installation de matériaux de construction trop perméables. Il se peut aussi que le niveau du sol à l’extérieur soit plus haut que le sol à l’intérieur. Peu importe la cause de fuite d’eau dans le mur, même aussi insignifiante soit-elle, elle peut provoquer d’importants dégâts et peut affecter à la santé des occupants vus la mauvaise qualité de l’air de la maison.

Que faire en cas d’infiltration d’eau ?

Si vous observez l’un ou l’autre de signes d’infiltrations d’eau, ne permettez pas la situation s’aggraver. Faites vite appel à un professionnel pour que les réparations indispensables soient réalisées. Ce dernier définira la cause exacte du problème d’infiltration d’eau et effectuera immédiatement les réparations nécessaires. Selon la source d’infiltration d’eau, les réparations pourront être minimes (rechange d’une tuile abimée) ou plus graves (réhabilitation de la charpente). En attendant les professionnels, vous pourrez nettoyer les lieux touchés. Si la toiture est la source de problème, un professionnel de ce métier analyse l’étanchéité du toit et s’attaque aux réparations qui s’imposent. Il s’agit souvent d’une infiltration qui atteint les parois et qui se matérialise par des fissures dans les murs. Les travaux varient selon l’ampleur de ces dernières. Le professionnel appliquera un enduit hydrofuge, si la fissure est moins de 0,2 millimètre. Pour une fissure moyenne de 2 millimètres, un revêtement étanche et un mastic seront à mettre en place. Si la fente est sérieuse et dépasse 2 millimètres de largeur, il est nécessaire de faire des travaux de maçonnerie. Si le professionnel a observé que le matériau de construction est trop perméable, il appliquera un revêtement imperméable et réalisera un traitement hydrofuge.

L’assurance habitation couvre-t-elle en cas de fuite ?

Les effets d’une infiltration d’eau dans le mur ou autre endroit non traité sont effectivement risqués et peuvent occasionner d’importants dommages, surtout au niveau de la solidité de la charpente ou bien de l’isolation thermique de votre logement c’est-à-dire la structure de votre maison elle-même. Si les dégâts sont importants, ne commencez aucun travaux avant d’avoir contacté votre assureur. En général, votre assurance incendie ou assurance habitation vous couvrira des dommages causés par une fuite par le toit. Pourtant, toutes les polices disposent de leurs propres spécificités. Une franchise, ou par exemple la preuve qu’un entretien régulier de votre toit a été effectué peut être réclamée. En cas de doute, informez-vous auprès de votre courtier pour connaitre les règles d’intervention, et, quels que soient les cas d’infiltration, n’oubliez pas de prendre des photos des parties fissurées avant réparation.