S’informer, une étape à ne pas brûler avant de trancher sur la nécessité de recourir à une société de portage ou non. Pour cela, il faut adopter une méthode particulière.

Lire les retours émis par les salariés portés

Le portage salarial avis des salariés portés est indispensable avant de se décider. Cliquez ici pour voir quelques exemples. Grâce à ces retours, il est plus facile de peser le pour et le contre de cette activité. Ils permettent de vérifier si les entreprises de rattachement respectent leurs engagements ou non. Grâce à eux, il est plus facile de connaître ces dites obligations. Par exemple, certains témoignages renseignent sur les différentes couvertures dont bénéficient les salariés portés. D’autres parlent des modalités de rémunération adoptées de manière détaillée. Les informations fournies ne vous suffisent pas ? Essayez d’échanger avec ces consultants témoins, la discussion directe constitue un des avantages de ces plateformes.

Vous pouvez leur poser plusieurs questions sur le fonctionnement de cette activité. Vous pouvez leur demander de vous recommander quelques entreprises de référence dans leur domaine de prédilection. Mais, comment poster des messages en ligne ? En général, la procédure est simple, puisqu’il vous suffit de vous inscrire et d’attendre la validation de votre inscription. D’autres sites ne requièrent pas d’inscription. Une fois inscrit, vous recevez toutes les réponses, dont celles qui portent sur les activités concernées par ce système de travail.

Déterminer son activité et faire des recherches en fonction de sa décision

Pour bien s’informer, connaître les avis des autres consultants n’est qu’une base. Il faut passer par d’autres étapes comme la recherche d’une activité qui correspond à vos compétences. Dans la liste des métiers que vous pouvez exercer figurent ceux qui se rapportent au conseil et aux travaux intellectuels. Vous avez, par exemple, l’audit, la formation, la traduction, l’assistance administrative, le coaching, l’ingénierie et, notamment, tous les métiers qui se rapportent au web (community management, développement web et web designer). Toutes les activités qui n’entrent pas dans un cadre légal sont aussi concernées par ce système, à quelques exceptions près.

Oui, certaines activités sont exclues de ce mode de fonctionnement. Que sont-ils ? Vous ne pouvez pas devenir salarié porté si vous êtes un artisan en BTP. Vous avez besoin d’une assurance décennale pour assurer votre mission, ce que les entreprises de portage ne peuvent pas vous offrir. Vous êtes commerçant et vous disposez d’une boutique ? Cette formule n’est pas faite pour vous. Les prestataires ne peuvent pas signer votre bail commercial. De plus, vous avez besoin d’un logiciel de caisse ainsi que d’une gestion adaptée pour fonctionner.

Consulter les comparateurs

À l’instar des autres domaines d’activité, vous disposez de plusieurs sites qui se spécialisent en portage salarial. Maintenant que vous êtes fixé sur une activité à exercer, vous pouvez les consulter. Pour vous, ils listent toutes les entreprises dont vous avez besoin. Ils décrivent les offres que chacune d’elles propose à leurs futurs adhérents. Ils vous informent, par exemple, sur les commissions prélevées sur votre rémunération. Vous devez savoir qu’en tant que salarié porté, vous ne gérez pas vos gains. L’entreprise qui vous couvre s’en occupe, mais en même temps, elle en déduit ses honoraires en tant que prestataire. Ces comparateurs détaillent aussi les couvertures dont vous pouvez bénéficier en recourant au service de tel ou tel prestataire. Il en est de même sur les programmes de formation disponibles.

Les notes qu’ils donnent aux prestations constituent un autre avantage de ces outils en ligne, ce qui vous aide à bien réfléchir sur les propositions disponibles. Vous démarrez votre activité ? Certains sites sélectionnent plusieurs sociétés et renseignent sur leurs points positifs et négatifs. Ainsi, vous partez sur de bonnes bases.

Se rendre directement chez une entreprise de portage

Puisque votre avenir professionnel est en jeu, pourquoi ne pas vous rendre directement chez une entreprise de portage pour vous renseigner ? De cette manière, vous vérifiez par vous-même sa fiabilité. Par exemple, vous pouvez vous assurer qu’elle respecte l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015) qui récapitule la définition de portage salarial et les conditions requises pour la collaboration. Si nécessaire, demandez à voir son modèle de contrat. Si son activité est conforme à la loi, ce document doit comporter des mentions légales obligatoires. En vous déplaçant pour discuter directement avec le prestataire, vous profitez d’autres avantages.

Vous pouvez vous informer sur leur ancienneté et leurs expériences, un détail qui justifie ses compétences. Il doit vous aider à pérenniser votre activité. Sans expérience, il ne peut pas vous accompagner correctement dans vos démarches. Vous avez des difficultés à obtenir un rendez-vous avec les responsables ? Ne vous inquiétez pas, profitez des réunions d’information pour poser toutes vos questions. De nombreuses sociétés de portage parcourent les villes pour faire connaitre leurs prestations.