Un technicien qualifié peut faire la distinction entre le bruit d’une fuite d’eau et un simple écoulement. Le son produit par une fuite est particulier et distinctif, c’est pourquoi la surveillance électro-acoustique est intéressante. Le technicien va écouter le bruit émis par l’écoulement de l’eau à travers les tuyaux, avec une canne équipée d’un microphone très amplifié, qui s’appelle un aquaphone. Cette méthode efficace est parmi les plus difficiles à apprendre pour la chasse aux fuites non destructives dans certaines configurations.

Qu’est-ce que la corrélation acoustique ?

La corrélation acoustique est la détection des fuites d’eau sur les réseaux de canalisation enterrées en calculant leur positionnement. Le bruit produit par la fuite circule des deux côtés du tuyau à une certaine vitesse. À différents moments, ce bruit atteint deux points d’entrée (vannes, prise d’eau, robinets domestiques). Cette différence de temps dépend de la distance de la fuite par rapport aux deux points de contact. Des microphones sensibles montés sur des éléments du réseau d’accès enregistrent le bruit de la fuite transmise par liaison radio au récepteur. Ensuite, le retard différentiel du signal est établi. Pour plus d’informations sur les méthodes de détection des fuites d’eau, vous pouvez consulter les informations sur www.canalisationinspection.com. Finalement, des entrées comme le contenu, le diamètre et la longueur de la section de la mesure permettent de déterminer l’emplacement réel de la fuite. Une très grande quantité d’eau est perdue dans de nombreux pays, et en particulier dans les pays en développement. Des tuyaux fuient dans les services de production ou de collecte, et en particulier dans les réseaux de tuyaux enfouis et souvent assez étendus.

Pourquoi utiliser la corrélation ?

Les corrélateurs fonctionnent indépendamment de l’intensité sonore de la fuite, contrairement au processus de la recherche de fuite acoustique sur les conduites d’eau. De même, le processus de mesure n’a presque aucun effet sur le bruit environnant. Un test de corrélation peut donc être effectué en plein jour, même dans les rues animées. La précision de la mesure n’est pas influencée par la hauteur de couverture, la quantité de revêtement de surface et l’état du sol ou des variables atmosphériques parasites telles que le vent ou la pluie. De plus, le succès de la recherche d’évasion est indépendant de l’interprétation humaine. Seules les capacités techniques du corrélateur, dont le contrôle est simple à apprendre, évaluent la qualité de l’effet de mesure. De plus, cette méthode est mise en œuvre lorsque les techniques d’écoute ou de gaz traceur ne sont pas applicables. Une méthode sophistiquée consiste à rechercher les fuites par corrélation acoustique. Il permet une localisation précise des différentes fuites. Cette technique exige à la fois une connaissance experte et un équipement de pointe.

Les avantages de la recherche par corrélation acoustique

Dans l’installation à traiter, l’hélium est pompé en amont du réseau assisté par un point d’accès de type ventouse. Le gaz est ensuite dissous uniformément dans l’eau, dans tout le pipeline, en utilisant une méthode de diffusion exclusive. Simple et facile à mettre en place, pas besoin de vidanger le pipeline et rentable, une seule injection d’hélium évaluera en moyenne 10 km de réseau, ce système permet aux gestionnaires de fonds d’évaluer facilement l’état de leur système et de décider des travaux à réaliser. La technique de détection de fuites d’hélium est très appropriée pour l’analyse sur de longues lignes linéaires de réseaux de grand diamètre, quel que soit leur contenu. Le bruit est constant dans le temps, à vitesse de propagation équivalente des deux côtés de la fuite. La différence de temps de propagation permet la localisation de la fuite par rapport au capteur installé. Le traitement en fréquence donne similitude et position.