Les personnes qui suivent un régime minceur ont tendance à éliminer les féculents de leur alimentation. Du coup, il existe un manque et une carence quelque part si les apports, que ce type d’aliment doit fournir, ne sont pas compensés par les nourritures prises. Justement pour pallier ce genre de problème, une étude a été effectuée afin de prouver que les féculents, pris à quantité normale, sont indispensables et rendent efficace le régime minceur adoptée.

Les féculents ne sont pas constitués uniquement de sucres lents, ils contiennent aussi d’autres éléments nutritifs dont le corps a besoin. Ces éléments importants trouvés dans les féculents sont les minéraux, les fibres, et les vitamines. Le fait de contenir, en grande partie, des sucres lents fait que les féculents se digèrent et s’assimilent doucement durant un certain temps. Durant ce laps de temps, la personne ne ressent aucunement le besoin de manger. Ils tiennent le rôle de coupe appétit. Un repas équilibré doit être composé de féculents, de viande ou du poisson, des légumes et des fruits, et des produits laitiers. Tous ces aliments, consommés modérément à la bonne dose, n’apportent que l’énergie nécessaire dont l’organisme à besoin, pas de calories en plus. Le régime minceur est ainsi soutenu. Comme toutes les autres nourritures, il est indispensable de varier les aliments. En ce qui concerne les féculents, il faut  alterner le pain, les pâtes, le riz, et les pommes de terre au besoin.

Les féculents créent la surprise en favorisant la perte de poids. Les personnes voulant se débarrasser de ses kilos en trop n’ont pas besoin d’instaurer des régimes draconiens, en bannissant certaines nourritures de leur alimentation. Il suffit de manger des légumes (5 au minimum), des fruits (5 au minimum), trois produits laitiers, des protides (dans les poissons et les viandes), et 3 féculents par jour.