Vous recherchez une maison ou un appartement à louer. Vous avez décidé combien vous voulez et pouvez payer pour le loyer, mais vous avez des questions sur les coûts qui s’ajoutent à celui-ci.

Vous trouverez ci-dessous 6 aspects de ces coûts de location!

  1. Garantie locative
  2. Assurance habitation
  3. Etat des lieux
  4. frais communs
  5. Frais à charge du locataire

1. Garantie locative

Cela permet au propriétaire de couvrir tous les frais de réparation des dommages à la maison causés par le locataire. La loi prévoit trois façons de payer ce dépôt.

  1. Une caution déposée sur un compte bancaire bloqué au nom du locataire. Ce montant ne peut excéder deux mois de loyer.
  2. Une garantie bancaire que le locataire paie en mensualités. Le montant de l’acompte ne peut excéder l’équivalent de 3 mois de loyer. Le locataire s’engage auprès de son institution financière à rembourser ce montant dans un délai de 3 ans. Il ne doit aucun intérêt à l’institution financière. Cette solution correspond à un prêt sans intérêt. Si le montant a été payé en totalité, le locataire recevra également des intérêts.
  3. Une garantie bancaire issue d’un contrat type entre le CPAS et une institution financière.

Si vous déposez la garantie sur un compte bloqué, il existe différentes formes de suppor.:

Vous pouvez également contracter un prêt personnel pour financer ce montant.

2. Assurance habitation

Vous avez intérêt à souscrire une assurance habitation avant d’emménager dans votre logement locatif.

Depuis janvier 2019, les locataires peuvent dans certains cas être obligés de souscrire une assurance habitation.

Elle offre généralement une triple protection:

  1. pour les dommages à la maison elle-même s’il est responsable
  2. pour son propre ménage (meubles, vêtements …)
  3. pour sa responsabilité légale.

Le propriétaire peut également inclure la clause de «renonciation» dans son propre contrat d’assurance incendie. Le locataire paie alors les primes.

Dans ce dernier cas, le locataire peut, le cas échéant, souscrire une assurance complémentaire pour couvrir son propre ménage et sa responsabilité civile.

L’assurance habitation vous coûte plusieurs centaines d’euros par an. Le montant de l’assurance dépend de la taille de la maison et de la valeur de votre équipement à  l’intérieur.

3. L’état des lieux

Lors de la signature d’un contrat de location pour une maison, une description du lieu d’arrivée doit être établie. Ce document est obligatoire et doit être rédigé de manière contradictoire. Cela signifie en présence du locataire et du propriétaire ou de leurs représentants. La loi exige qu’il soit enregistré avec le bail.

La description peut être formatée de 2 manières:

  1. Le propriétaire et le locataire établissent ensemble ce document. Dans ce cas, il doit être clair et détaillé. Des formulations vagues telles que «bien entretenu» ou «dans l’état connu du locataire» doivent être évitées. Plusieurs organisations proposent également des modèles. L’avantage de cela est qu’il est gratuit.
  2. Le propriétaire et le locataire s’engagent à désigner un expert (estimateur géométrique, architecte, agence spécialisée…). Ils se partagent donc les coûts qui tournent autour de 200 à 300 €. Si il le souhaite, le propriétaire ou le locataire peut décider d’être assisté individuellement par un expert. Dans ce cas, bien sûr, il paie tous les frais lui-même.

4. Frais communs

Vous louez peut-être un appartement. Ensuite, vous devez partager les frais communs (entretien de l’ascenseur, chaudière, couloir, jardin …) avec tous les locataires.

Il existe deux façons de régler ces frais de location communs:

  1. Soit une somme forfaitaire fixe est fixée, c’est-à-dire un montant immuable quels que soient les coûts.
  2. Soit les frais réels sont facturés. Pour couvrir ces coûts variables, le propriétaire demande souvent une commission régularisée annuellement.

Ces frais communs, qui s’ajoutent au loyer, peuvent s’élever à plusieurs centaines d’euros!

5. Frais à charge du locataire

L’eau, l’électricité, le gaz et le chauffage sont des frais personnels qui ne sont pas inclus dans le loyer. Il peut donc être utile d’avoir une estimation à l’avance du montant de ces frais variables. Vous pouvez par exemple en parler au propriétaire ou à d’autres locataires.

En conclusion

Pour vous loger dans les meilleures conditions possibles pour vous, un emménagement  implique une vision claire et précise de tous les coûts qui lui sont liés. Il est donc intéressant de globaliser les coûts de l’emménagement et de la location. Leur estimation réaliste vous garantira de pouvoir faire face à votre engagement !

Certaines formules d’emprunts comme le prêt personnel vous aident également à faire face aux coûts de votre déménagement et emménagement.

ATTENTION, EMPRUNTER DE L’ARGENT COÛTE AUSSI DE L’ARGENT