Dans le domaine de l’habitat, l’évacuation des eaux de pluie occupe une place prépondérante dans le réseau de drainage des eaux usée. En ce sens, une règlementation communale régit les condition technique utilisées pour les différents formes de canalisation.

L’acheminement de ces eaux doit tenir compte des directives énoncées dans des règlementations en vigueur pour la préservation des infrastructures et ouvrages d’arts érigés suivant les termes de référence précisés dans les permis de construction délivrés par le département logistique de la commune locale.

En effet, l’évacuation des eaux pluviales, « L’option pour une petite gouttière » ne provient pas d’un simple choix du technicien en charge du montage des équipements d’évacuation dans un immeuble, mais conditionnée par bon nombre de motifs qu’il ne faut pas ignorer dans notre domaine. Des textes règlementaires font état des normes standardisés qui doivent être l’objet d’une consultation en tant que document de base.

A cet effet, une analyse détaillée du circuit de déversement des eaux du lieu s’avère nécessaire pour nous permettre d’avoir une idée sur les critères de choix fondé essentiellement sur la grandeur des tuyaux d’écoulement adoptés.

Quincaillerie en ligne

À l’heure actuelle, nombreux sont les sites qui proposent des articles vendus en ligne pour augmenter la visibilité de leurs produits, par comparaison à ce qui se passe dans un magasin de vente directe et classique, avant l’acquisition d’un article disponible, par exemple l’achat d’une gouttière nécessaire pour l’évacuation des eaux de pluie.

Parcours des eaux de pluie

D’une manière générale, les eaux de pluie suivent une ligne de trajectoire distincte dans son acheminement avant d’atteindre un point d’infiltration au sol dans son trajet. Pour autant, l’idée d’installer une petite gouttière est fortement conseillée dans le but d’éviter des éventuelles mauvaises surprises comme une rupture accidentelle des conduites d’eau dans le secteur environnant.

Vitesse d’écoulement et sécurisation de l’habitation

En empruntant les conduites d’eau forcées montées visiblement ou incrustés dans les murs de la construction, acquiert une vitesse de déplacement définie pour donner naissance à un débit massif des eaux qui se déversent dans les gouttières fixées aux angles de façade de l’habitation dans sa phase de descente murale.

En outre, l’adoption des matériaux normalisés nous donne une assurance du niveau de technicité dans la réalisation des travaux d’aménagement de notre site. En ce qui concerne les évacuations sanitaires des eaux usées, trois (03) formes différentes d’évacuation des eaux peuvent être discernés, à savoir : l’acheminement direct vers un réseau collectif, l’expansion dans le jardin ou sur la voie publique en fonction de la configuration du terrain ou la récupération dans des récipients de stockage destiné à cet effet, et enfin, pour la recyclage en usage sanitaire domestique (WC, lavage de sol , pour les travaux d’arrosage du jardin et des voitures, lessivage…etc), adoption de cette méthode de récupération nous donne une opportunité non négligeable d’une économie d’eau qui ne manquerait pas d’alléger notre budget familial destiné à l’achat d’eau auprès d’un fournisseur traditionnel agrée.

CONCLUSION

Nous avons vu que l’évacuation des eaux de pluies exigent le respect des conditions précises, énoncées dans les règlementations de la commune, dans l’idée de conservation ou d’atténuation de toute action néfaste de la dégradation du sol due a l’érosion incontrôlable qui est causée par un débordement anarchique des eaux pluviales, suite à l’adoption d’une gouttière inappropriée.

Le niveau élevé de l’avancée technologique actuel ne cesse de nous suggérer des idées innovantes pour l’amélioration de la qualité des produits et des articles proposés sur le marché, autant que dans les boutiques en ligne que dans les magasins de vente directe classique.

Dans la filière immobilière, un norme de qualité doit être suivie de près ,dans tous les sens, pour tous les travaux autorisés d’aménagement et de réhabilitation sans exception. Des agents émanant du service d’inspection de la voirie qui sont en charge de vérifier la conformité des réalisations par rapport aux termes de référence de l’autorisation décernée par la commune, qui, en principe, tient compte du plan d’urbanisme déjà établi au préalable par des architectes de la ville.

En somme, si nous avons mis en relief l’immensité du respect des normes et des textes règlementaires régissant tous les travaux d’aménagements, l’essentiel est d’avoir un lieu d’habitation confortable et salubre.