Les poils font partie des plus grands complexes des femmes, surtout lorsqu’ils se trouvent sur certaines zones du corps (les aisselles, le duvet, le maillot). Non seulement, ils sont inesthétiques, mais en plus, ils peuvent engendrer certaines odeurs désagréables. Heureusement, il est possible de les éradiquer complètement en effectuant l’épilation électrique définitive. De quoi s’agit-il ? Et comment se déroule cette pratique ?

L’épilation électrique définitive : à quoi consiste-t-elle ?

Il existe plusieurs moyens pour épiler les poils du corps. On peut citer la méthode du rasage, de la pince à épiler, de la cire, du fil… Cependant, la plupart de ces dernières s’avèrent être moins efficaces, surtout sur le long terme. En effet, elles n’arrivent pas à éliminer complètement les poils sur les aisselles ou les autres zones du corps. Mais en plus, elles peuvent accélérer leurs repousses, ce qui n’est pas très pratique. Pour y remédier, il y a l’épilation électrique définitive. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à éradiquer tous les poils du corps, depuis leurs bulbes. Pour ce faire, on y insère une aiguille électrique sur chacun d’entre eux. Le courant, généré par celle-ci, va exercer une réaction au niveau de la racine, ce qui provoquera l’enlèvement définitif du poil.

L’épilation électrique définitive : comment se déroule-t-elle ?

L’épilation électrique définitive est une technique assez complexe, ce qui fait qu’elle se pratique plus longtemps que les autres types d’épilation. Pour avoir un bon résultat, il faut compter au moins 3 séances consécutives. D’ailleurs, chaque séance peut durer de 20 minutes à 2 heures en fonction de la zone et de la taille des poils. Les parties qui demandent le plus de temps sont notamment les jambes, les bras et les torses.

Concernant le déroulement, la séance se débute toujours par un nettoyage de la zone à épiler. Ensuite, le praticien applique une anesthésie locale, afin que le client ne sente pas les irritations causées par le processus. Ceci fait, il commence l’opération, en insérant l’aiguille de l’électrolyse sur la peau. Il procède poil par poil, jusqu’à leur élimination totale.

Il est à noter que l’épilation électrique ne se pratique que sur les poils déjà visibles. Pour les poils en phase de germination, il est donc préférable d’attendre leur repousse avant de les faire disparaître. Néanmoins, si vous voulez vraiment vous en débarrasser, vous pouvez procéder à une technique plus performante, qui est l’apilus épilation. Plus qu’une simple méthode d’épilation, elle vise surtout à détruire la structure des poils en profondeur.

L’épilation électrique définitive : quelles sont les précautions à respecter ?

Certes, l’épilation électrique définitive est sans risque et convient à tous les types de peau. Néanmoins, il y a certaines précautions à prendre avant et après l’opération.
D’abord, cette technique est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Elle est aussi déconseillée aux personnes atteintes de diabète. Ensuite, il ne faut jamais s’épiler avec la pince à épiler ou la cire entre chaque séance, car cela favorise la repousse des poils courts. Enfin, n’oubliez pas d’appliquer une crème anti-cicatrisante après les opérations, pour éviter les risques d’irritations.