L’escalier constitue à la fois un objet de décoration et un objet indispensable chez soi. C’est une installation importante qui remplit une panoplie de fonctions. Pour un confort de vie en intérieur, le choix d’un escalier tient compte de la forme de la maison, mais aussi du budget. En effet, avant même de faire la sélection d’un escalier, il faut se poser les bonnes questions.

Choisir entre le standard et le sur-mesure

Installer un escalier chez soi demande du travail. Pour ce faire, l’idéal est de recourir à un professionnel du bâtiment. Avant cela, il est primordial de choisir quel type et quel modèle d’escalier installer ? En effet, vous pouvez choisir un escalier standard mis en vente sur le marché. C’est simple, il suffit de faire le choix suivant votre type d’installation et votre préférence. Par contre, le modèle standard présente parfois des inconvénients. Il se peut que l’escalier ne s’adapte pas à l’aménagement existant. Pour éviter cela, le mieux est d’opter pour la fabrication d’un escalier sur-mesure. Ce dernier permet une personnalisation suivant votre goût. Une individualisation qui requiert un budget bien établi en amont. Ensuite, ce choix est à privilégier si votre ancien escalier possède des dimensions atypiques. Ce qui implique que la trémie ne s’adapte pas bien aux dimensions standards. De là, le modèle sur mesure est la solution optimale. Le choix est large à ce propos. Choisissez un escalier quart tournant ou un escalier droit, etc. Rejoignez un fabricant spécialisé pour réaliser votre demande.

Considérer l’espace ou la place disponible

Pour choisir l’escalier qui convient à votre demeure, prenez en compte la place disponible. D’ailleurs, la sélection des modèles doit se faire en fonction de l’espace. Si vous disposez d’un espace important, n’hésitez pas à choisir l’escalier droit ou l’escalier quart tournant. Ces deux modèles conviennent parfaitement aux pièces spacieuses. En plus, vous pouvez utiliser l’espace se trouvant en dessous de l’escalier comme étagères. Certaines personnes aménagent même cette espace comme leur bureau. Puis, si l’espace existant est plus réduit, il est conseillé de mettre en place un escalier hélicoïdal. Ce modèle autoportant ne vous permet pas une grande liberté de mouvement. Il n’est donc pas très approprié comme escalier principal. Ce n’est pas non plus le bon choix pour aménager des combles. Quoi qu’il en soit, chaque espace aura un escalier qui peut lui convenir. Favorisez le sur-mesure pour éviter les dimensions inappropriées.

Tenir compte de la sécurité

Pour tous types d’escaliers, il est essentiel de considérer la balustrade ou le garde-corps. C’est l’élément qui structure l’escalier et qui participe à l’optimisation de son esthétique. En effet, cet équipement est la protection de l’escalier vu qu’il limite les chutes ainsi que les pertes d’équilibre. Ainsi, lors d’un choix d’escalier, des normes et des distances sont à respecter pour une sécurité maximale de ses utilisateurs. Les dimensions des rampes doivent être fiables pour prévenir les dangers. Il en est de même pour les rampes, le garde-corps et les mains courantes. Le respect des normes précises est essentiel. Aussi, la zone de sécurité ne doit, en aucun cas, servir d’échelle aux petits. Vous devez opter pour un remplissage plein pour le cas des balustres horizontaux. Pour les balustres verticaux, un écartement d’une dizaine de centimètres est recommandé. Une certaine mesure est aussi à respecter concernant les espacements entre les éléments de l’habillage de l’escalier.

Sélectionner un matériau de qualité

Pour choisir le bon escalier, n’oubliez pas de considérer son matériau. Certes, c’est une question de goût personnel. Cependant, la sélection doit aussi tenir compte de son usage. Ainsi, vous avez le choix entre le bois, le béton, la pierre et le métal. Le plus classique est le bois qui garantit un rendu contemporain suivant les essences choisies. Vous pouvez opter pour les bois durs comme le chêne ou le hêtre. Il y a également le sapin qui assure une apparence plus récente avec sa teinte blanche mate. Le seul bémol du bois c’est qu’il craque lorsqu’il vieillit au cours des années. L’escalier en métal est aussi une excellente option. Cela peut être en acier, en alu ou en inox. C’est le type d’escalier qui assure un côté épuré même avec son aspect assez froid. Vous pouvez l’allier avec d’autres matériaux pour plus d’esthétisme. L’escalier en béton est un choix optimal. Même s’il demande un travail assez lourd, il est parfait pour un intérieur très embelli. Il en est de même pour l’escalier en pierre. Si vous ne savez pas quel escalier choisir, consultez l’avis d’un expert. Il saura vous guider dans votre choix suivant votre envie et l’espace disponible chez vous.