Les tissus anciens et d’origine bio sont considérés, comme des stars brocantes, et très recherchés. Ils sont très célèbres au niveau de leur rareté et leur durabilité. Ces types de tissus sont les tissus de lin, de chanvre, de métis qui est un mixage de lin et coton.

Comment reconnaître un tissu en lin ?

Les femmes du XXe siècle ont préféré les mélanges de coton et lin pour former le métis au lieu des tissus en lin. Les tissus en lin deviennent plus solides avec l’assemblage au coton et le coton est moins cher. Mais pour reconnaître le lin, vous pouvez poser votre main dessus et il doit être plus froid que le coton. Et au contact de votre main, il va se réchauffer immédiatement. Son odeur particulière fait penser à l’odeur du tabac qui est une odeur végétale.

Le tissu lin provient du mot linge comme pour l’appellation du chanvre comme le lin des pauvres. Au toucher, vous le reconnaîtrez avec un toucher qui fait un peu ficelle. Si vous placez le tissu devant vos yeux, vous allez constater des poils et l’odeur du tissu est assez forte.

Les diverses qualités du lin 

La popularité du tissu en lin provient de plusieurs raisons et d’avantages, comme leur toucher incomparable et unique ainsi que leur grande résistance par rapport à d’autres tissus. Le tissu en lin est hypoallergénique, en raison de son aération qui dispose d’espaces respirants. De ce fait, le lin est thermorégulateur, car la fibre est creuse. Vous pouvez ainsi vous sentir frais en été et chaud en hiver. Il a une capacité d’absorption de l’humidité donc il sèche plus rapidement. Vous pouvez le tisser facilement la laine ou les autres matières pour ajouter à ses qualités. Les tissus en lin sont assez résistants au soleil et à la chaleur, ce qui est un avantage indéniable. Si vous optez pour le port de ces tissus, vous respectez l’environnement, car sa culture n’a pas besoin de pesticides ou d’engrais comme les autres matières et le lin ne réclament pas beaucoup d’eau

Le caractère thermorégulateur peut vous surprendre, car pour certains, le tissu en lin se porte plus en été. Généralement, en hiver, vous pouvez utiliser le lin, car il tient effectivement plus au chaud aussi, encore plus si l’air est plutôt humide et qu’il sèche vite. Le tissu en lin se porte donc à toute occasion et en toute saison et convient aux personnes qui présentent des allergies aux tissus non bio.

Les inconvénients du tissu en lin

Il existe généralement quelques inconvénients principaux. D’abord, la fibre du lin n’est pas élastique et de ce fait il se froisse plus facilement et peut conduire à une cassure à partir des plis qui ne partent pas après un repassage. Il est plus cher que le coton et les autres matières, car sa production demande du temps et plus lourde. Son tissage et son filetage sont assez lents et donc plus longs. Vous ne pouvez pas avoir de beaux imprimés comme avec les cotons ou les autres matières.

Mais pour qualifier un lin de qualité, il faut que la fibre provienne de la tige et il passe par plusieurs étapes comme le rouissage, l’étirage et l’égrenage, le battage et broyage avant de finir avec le peignage. À la fin, il y aura des fibres irrégulières avec des épaisseurs et longueurs différentes. Pour savoir la valeur et la qualité des tissus de lin, il faut que les fibres soient fines, longues et régulières. Les tisseurs passent beaucoup de temps à les affiner. La durée de production fait que les tissus en lin soient rares et chers.