En France, les impayés restent significatifs avec un chiffre dépassant d’une cinquantaine de milliards d’euros. Ce qui freinent indéniablement le bon développement des professionnels dans les secteurs clés de l’économie. Accélérer le règlement de l’encaissement nécessite prioritairement une optimisation du poste client. Alors que vous souhaitez avoir une trésorerie disponible à tout moment, suivez quelques méthodes efficaces pour minimiser votre DSO.

Qu’est-ce que le DSO ? 

Le Days Sales Outstanding ou Délai moyen de paiement, connu sous l’acronyme DSO, est un indicateur comptable de la capacité des clients à acquitter ses factures. Il a pour objectif de donner à l’entreprise une date approximative de la réception des paiements. Le calcul du DSO garantit le nombre de jours entre la date de l’envoi de la facture à l’adresse personnelle ou professionnelle du client et de celle du paiement. Les comptables auront des idées sur les retards de paiement de certains clients. Plus précisément, il met en valeur la performance de recouvrement d’une entreprise. Tout expert dans le domaine de la comptabilité devrait maîtriser le DSO. Cependant, pour la bonne santé financière de l’entreprise, le DSO devrait être faible. 

Avec une somme importante d’impayés, une entreprise nécessite plus de fonds de roulement. De plus, elle pourrait avoir des difficultés sur le paiement de ses dettes auprès de ses fournisseurs Ce qui bloque le bon déroulement de ses activités.  Heureusement, la gestion du poste client représente un enjeu stratégique du succès financier d’une entreprise. Ce concept figure parmi les tâches obligatoires dans le processus de recouvrement au sein de l’enseigne.

Découvrir les tâches liées à la bonne gestion du poste client

Si vous remarquez que votre DSO augmente tous les mois, votre recette ne pourrait plus couvrir les charges de votre entreprise. Afin de prévenir la faillite, il convient de mener à bien la gestion du poste client. Vous aurez tout d’abord à bien assurer quelques missions basiques. Pour des prestations sur mesure, vous devez établir un devis dans les meilleurs délais. Lorsque le client valide votre offre, vous pouvez passer à la préparation des commandes, tout en passant une négociation sur le délai de paiement. Si le client s’avère une personne morale, demandez un bon de commande afin d’éviter les erreurs sur les marchandises ou services à fournir. Tenez un tableau de bord bien actualisé afin de noter le calendrier de paiement prévu pour chaque client. 

Afin de réduire le risque de facture impayée, vous avez intérêt à sélectionner vos clients. Etudiez la capacité budgétaire d’un consommateur à chaque commande de valeur élevée. N’hésitez pas à exiger un acompte avant la livraison des produits ou la réalisation des services souhaités par le client. 

Informatiser la gestion du poste client

Le traitement manuel de la facturation s’avère la source du retard de l’encaissement par le client. Même avec une bonne organisation, il est possible d’écouler quelques jours entre la date de l’envoi de la facture et celle de la réception de ce document par le client. En misant sur la digitalisation du traitement de la facturation, vous bénéficierez de l’automatisation de l’envoi des factures à une date programmée de votre choix. Aucune erreur de votre part ne serait plus le motif de la hausse du DSO. Dès l’approche de l’échéance du délai de paiement de chaque facture, il est important de démarrer le processus de recouvrement. 

Envisagez de faciliter le paiement de vos factures. Hormis le paiement en espèce, votre enseigne devrait accepter les chèques. Misez sur des moyens de paiement en ligne pour que vos clients puissent acquitter le montant inscrit sur la facture 7j/7 et 24h/24. Il est bon de savoir que la gestion du poste client peut être assuré par votre équipe interne ou par des professionnels du recouvrement en externe. Vous avez intérêt à faire appel à des experts indépendants si vous venez de démarrer vos activités.