L’huile de cannabidiol (CBD) est constituée d’une part d’une huile de support (des graines de chanvre, olives, de coco etc.) d’autre part, le CBD est un extrait de la plante cannabis et plus spécifiquement de ses trichomes. Ses utilisations peut varier d’un simple supplémentent alimentaire à une aide possible à lutter contre certains symptômes et pathologies. Par conséquent, la posologie recommandée dépendra de l’effet recherché par le consommateur.

Comment choisir votre dosage d’huile de CBD ?

Il n’y a pas de dosage officiel pour l’utilisation du CBD, donc déterminer le meilleur dosage pour vos effets souhaités dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, il est important de savoir que chacun réagit dissemblablement aux cannabinoïdes externes comme le CBD. Alors que de nombreux produits recommandent un dosage optimal d’huile de CBD en fonction du poids corporel (parfois, entre de 0,5 mg / kg / jour), cela ne fonctionne pas obligatoirement pour tout le monde. Certaines personnes peuvent être plus sensibles que d’autres et remarquer des changements positifs après avoir pris une dose plus faible. En fait, certains ont souligné que prendre plus de CBD peut être moins efficace. C’est ce qu’on appelle l’effet biphasé. Par conséquent, commencer avec une dose plus faible et l’augmenter au fil du temps est souvent un excellent moyen de déterminer la quantité de CBD dont vous avez besoin pour arriver à vos propres objectifs.

En d’autres termes, il existe de nombreuses variables qui déterminent la quantité d’huile CBD à prendre. Il est toujours conseillé de commencer par une dose plus faible et de l’augmenter progressivement. Vous pouvez débuter avec 15 à 30 mg par jour, puis augmenter de 5 mg une semaine plus tard. Vous pouvez ensuite continuer jusqu’à ce que vous trouviez la dose efficace la plus faible que vous devriez ressentir lorsque vos symptômes diminuent ou disparaissent. Vous savez que vous avez atteint le dosage idéal de CDB si vos objectifs sont atteints. Pour ce faire, prenez comme point de départ l’état que vous avez ressenti avant de prendre du CBD et mesurez votre bien-être après chaque dose de tests.

À quelle fréquence devez-vous prendre du CBD ?

Dans un premier temps, vous devez toujours consulter votre médecin et les consignes sur l’étiquette. Certaines précisent qu’il devrait être pris 1 à 3 fois par jour. Cependant, cela dépend de vos objectifs, la posologie doit donc être ajustée en conséquence. L’heure de la journée à laquelle vous prenez du CBD affectera également son fonctionnement. Une bonne norme de base est de consommer du CBD approximativement une heure avant de ressentir l’effet. Par exemple, les personnes souhaitant se reposer avant le coucher peuvent prendre une dose de CBD approximativement une heure avant le coucher. Et rappelez-vous que les effets d’une dose plus faible peuvent généralement durer environ trois heures, tandis qu’une dose plus élevée peut durer environ six heures.

Vous devriez choisir aussi l’huile de CBD qui vous convient le mieux, de préférence issue de chanvre français et biologique. Généralement, vous aurez le choix entre des huiles de concentration variable, généralement de 5% à 30%. En pratique, la concentration de l’huile permet d’identifier la quantité précise en milligrammes de CBD contenue dans un flacon, et donc dans chaque goutte. De cette manière, il est possible de déterminer la dose exacte à prendre à chaque utilisation. Pour rappel: 10 ml d’huile à une dose de 10% contiennent 1000 mg de CBD dans 10 ml, soit 100 mg par ml. Sachez qu’il y a 20 gouttes par millilitre, chaque goutte compte donc 4 mg d’huile CBD.

Bonnes pratiques pour trouver la bonne dose pour vous

Quelle est la bonne dose pour vous? Il s’agit de définir la dose nécessaire pour obtenir les effets recherchés. Gardez à l’esprit que la dose optimale de CBD prise sous forme d’huile ne sera pas la même après la vaporisation, le fumage ou l’ingestion sous forme de capsule ou de comprimé. Bien que l’effet ne se fasse sentir qu’après 6 à 7 minutes de fumage ou de vaporisation de cannabis, il dure 20 minutes lorsqu’il est administré par voie sublinguale et 45 à 180 minutes lorsqu’il est administré par voie orale. Ces différences sont liées aux différences de métabolisme selon la méthode d’absorption. Un paramètre clé à considérer est la tolérance du consommateur.

En effet, une personne novice avec l’huile CBD aura tendance à en ressentir les effets plus rapidement et plus extrêmement par rapport à un utilisateur plus régulier, en raison de la saturation des récepteurs du système endocannabinoïde. Une dose de départ théoriquement bonne est de 20 à 30 mg de CBD par jour, répartis en différents apports (matin, midi, soir). Il est alors recommandé de multiplier graduellement la dose de 20 mg/semaine jusqu’à l’obtention des effets souhaités. En règle générale, la dose moyenne se situe entre 100 à 300 mg de CBD par jour. Cependant, cette dose reste théorique et il n’y a pas de dose maximale à ne pas dépasser.

Choisir l’huile de CBD de qualité plutôt que le prix bas

Alors que le marché de l’huile de CBD continue de croître, il y a de plus en plus de choix concernant les formes de produits disponibles. Il existe de nombreuses façons de consommer de l’huile de CBD, vous pouvez donc opter le technique qui vous convient le mieux et qui correspond à vos objectifs. Lorsque vous choisissez des produits d’huile de CBD, cela peut prêter à confusion, alors gardez ces conseils à l’esprit. La plante de cannabis est appelée «bioaccumulateur», ce qui signifie qu’elle peut absorber les substances présentes dans l’eau, l’air et le sol à un rythme plus rapide que la vitesse auxquelles elles se diffusent. Par conséquent, cela inclut les pesticides, les produits phytosanitaires et les métaux lourds.

Lorsque les plantes et le sol sont pulvérisés avec des pesticides et d’autres substances, ils se retrouvent dans le produit fini. Le choix de l’huile de CBD biologique vous assurera de ne pas consommer de produits chimiques toxiques. Sélectionnez également un CBD qui a été testé en laboratoire et qui a obtenu un certificat d’analyse. Cela veut dire que le produit est réglementé, répond aux normes de laboratoire et a été signalé et testé pour la contamination. En outre, assurez-vous que les instructions d’administration ou de dosage sont formellement marquées sur l’étiquette du produit.