Le sous-sol est l’un des endroits que les propriétaires ignorent assez souvent. C’est un endroit où l’on range des objets que l’on ne va plus utiliser. Le fait de négliger le sous-sol en matière d’isolation peut coûter très cher, surtout en hiver. L’isolation  peut être l’un des moyens les plus simples pour optimiser l’énergie en chauffage dans la maison.

Les tops 3 des isolations de sous-sol pour maison

Selon les informations recueillies dans la page web www.union-des-ouvriers.fr voici les composants d’isolation les plus utilisés sur le marché. Ces matériaux sont plus ou moins exhaustifs, mais la recommandation dépend des responsables des travaux. Il y a d’abord l’isolation par couverture. Les matériaux les plus courants sont les matelas et les rouleaux. Elle peut être faite de divers matériaux, dont la fibre de verre, les minéraux en laine de roche. Il y a aussi les matériaux faits en fibres plastiques ou naturelles. Ce système d’isolation thermique est généralement placé entre les montants, les solives et les poutres. C’est le chantier d’isolation le moins cher et la plus facile à mettre en place dans des murs des sous-sols. Il y a ensuite le système d’isolation à base de mousse rigide. Cette isolation peut être faite de polyuréthane, de polyisocyanurate ou de polystyrène. Elle a une valeur isolante élevée par rapport à son épaisseur. Certains responsables de travaux en isolation nécessitent le support d’une plaque de plâtre pour répondre aux normes de prévention des incendies. Enfin, il y a le système d’isolation en vrac ou en mousse pulvérisée.

Le rapport isolation et facture d’énergie

Le mois d’automne apporte toutes sortes de feuillages aux couleurs amusantes. Les fêtes de fin d’année, la première chute de neige confortable restent les meilleurs moments des enfants. Mais la facture d’énergie grimpe à mesure que les températures baissent et que le thermostat augmente. Selon le ministère de l’Énergie, 49 % de la facture énergétique d’un foyer est consacrée au chauffage et à la climatisation. L’une des principales raisons pour lesquelles les factures d’énergie en travaux d’isolation peuvent augmenter pendant les mois d’hiver. Une maison bien isolée est un moyen sûr de gérer la facture d’électricité. Une maison économe en énergie est également meilleure pour l’environnement. Un système d’isolation à la maison vise le même objectif, c’est d’optimiser la chaleur à l’intérieur de la maison. Il existe de nombreux types de matériaux d’isolation sur le marché, à ne citer que la fibre de verre, le polystyrène ou la laine minérale. C’est un concept simple. L’isolation consiste à emprisonner de minuscules poches d’air pour ralentir le mouvement de la chaleur hors de la maison. La qualité de cette action est mesurée par un chiffre appelé « valeur R ». Plus ce chiffre est élevé, plus l’isolation résiste au transfert de chaleur, à condition qu’elle soit correctement installée.

L’isolation : une méthode fiable pour l’économie d’énergie

Si certains propriétaires hésitent à investir dans l’isolation plafonds peut coûter très cher durant les travaux. Mais c’est une décision la plus sure pour minimiser les dépenses en énergie. En toute évidence, une maison bien isolée procure le maximum de confort durant toute l’année. Le Ministère de l’Énergie estime que le propriétaire moyen peut économiser 15 % sur les coûts de chauffage et de climatisation. La mise en place d’un système d’isolation dans les murs des sous-sols représentera environ plusieurs centaines d’euros d’économies par an. Dans les régions plus froides de l’Hexagone, les économies en énergie peuvent atteindre 30 % de la facture d’énergie mensuelle. En moyenne, 49 % de la facture énergétique d’une maison est consacrée au chauffage et à la climatisation. L’une des principales raisons pour lesquelles les factures d’énergie grimpent en flèche pendant l’hiver. C’est un concept simple. Le système d’isolation consiste à emprisonner les minuscules poches d’air aux sous-sols pour ralentir le mouvement de la chaleur hors de la maison. La qualité de cette action est mesurée par un chiffre appelé « valeur R ». Plus ce chiffre est élevé, plus l’isolation résiste au transfert de chaleur et à condition qu’elle soit correctement installée.

Le système d’isolation de chauffe par le sous-sol

Les travaux d’isolation du sous-sol de la maison permettent de retenir la chaleur. Mais l’isolation ne rendra pas le sol plus chaud par elle-même. Les propriétaires qui s’attendaient à obtenir un effet de plancher chauffant après avoir isolé sous la surface seront déçus. Le phénomène d’aération naturel ne rendra pas le sol plus froid ni ne créera une sensation de chaleur. L’isolation du sol empêchera toutefois les pertes de chaleur. L’isolation empêche les changements de température, ce qui signifie qu’il faut moins d’énergie pour maintenir la température choisie. Plus de 10 % de la chaleur d’une maison moyenne est perdue par le sol. Ce pourcentage sera beaucoup plus élevé dans les vieilles maisons. Les sous-sols en parquet sont particulièrement énergivores et laissent pénétrer l’humidité facilement. Une couche d’isolation entre le sol et le vide sanitaire contribue à créer un pare-vapeur. Ce mécanisme d’isolation empêche l’humidité de s’infiltrer et de tremper le plancher en bois. Le système d’innovation en coins rigides reste la meilleure option pour garder l’étanchéité de la propriété.