De nos jours, le tabagisme touche plus les jeunes que les adultes. En général, une personne est amenée à consommer du tabac par dépendance ou juste pour y trouver du plaisir. Cependant, cela inflige des effets néfastes sur la santé notamment le risque de souffrir du cancer des poumons. Conscients de ces inconvénients, certains ont arrêtés de fumer tandis que d’autres continuent à le faire. Si vous faites parti des victimes de ce système, voici quelques astuces afin d’arrêter le tabac

La cigarette électronique : une valeur sûre pour se débarrasser de la dépendance à la nicotine

Pour réussir à arrêter de fumer, le vapotage est certainement la méthode qui vous apportera un résultat garanti. Cela vous permet de combler l’état de manque en nicotine de votre corps. Reproduisant à la perfection les sensations procurées par une cigarette classique, la vapoteuse électronique vous permettra de vous défaire de cette dépendance.

Pour pouvoir bénéficier de ses avantages, vous devez dans un premier temps vous munir d’e-liquide pour l’alimenter. C’est la substance qui permet à la cigarette électronique de reproduire les impressions que donne la cigarette. Ce dispositif vous offrira la possibilité de profiter de diverses saveurs et parfums. Allant des saveurs gourmandes pour ceux qui aiment le sucré à ceux mentholés pour plus de fraîcheur, vous aurez l’embarras du choix. Il existe également des e-liquides à base de CBD (cannabidiol.) qui vous permettra de vous relaxer et de vous détendre. Vapoter du CBD est une bonne méthode afin d’arrêter le tabac, car il permet de lutter contre le stress et l’anxiété. Pour une meilleure qualité de vape, vous pourrez choisir parmi de nombreux modèles de cigarette électronique. Entre les kits AIO (All In One), les kits plus complets, etc. Vous aurez de nombreux choix.

Arrêter de fumer en utilisant des substituts nicotiniques

L’utilisation des substituts nicotiniques est également une méthode permettant de se libérer petit à petit de la dépendance physique à la nicotine. Avec différentes formes disponibles, leur principal rôle est de diffuser de la nicotine de façon lente et régulière. Pouvant durer jusqu’à 6 mois, ce mode de traitement s’avère être efficace, car ils diminuent la sensation de manque et les risques de rechute.

Pour ce faire, la diffusion se fait par l’intermédiaire de patchs. Ce sont des dispositifs qui servent à vous administrer de la nicotine sur votre peau. Avec des dosages allant de 5 mg à 21 mg, choisissez-le selon le nombre de cigarettes que vous fumez.

Opter pour les médecines douces pour réussir à arrêter de fumer

Les médecines douces intègrent également les modes curatives du tabagisme. Cependant, ces derniers ne sont qu’un complément de votre traitement de base. En effet, des recherches démontrent qu’elles sont peu efficaces et que vous ne devez pas les utiliser en première intention.

Il existe plusieurs types d’application de ces médecines. Vous trouverez notamment :

-L’acupuncture : c’est une pratique de la médecine chinoise qui consiste à se servir de fines aiguilles afin de stabiliser les énergies. Comme elle ne présente pas de contre-indication, elle peut donc s’associer aux substituts nicotiniques ou à l’e-cigarette.

-l’hypnose : cette méthode est celle qui est le plus envisagé par les fumeurs chroniques. Elle consiste à modifier votre point de vue psychologique de la cigarette pour vous en détacher. Néanmoins, cette pratique ne vous offrira pas de résultat garanti, car son efficacité n’a pas encore été démontrée scientifiquement.