L’entretien en finance de marché est particulièrement confirmer risqué. Dans ce cas, il est essentiel de s’y préparer au mieux et d’honorer certaines règles, comme des questions en mathématiques ou des techniques en finance, toutefois, pour  un entretien classique, il est questions de sa motivation.

Ce qu’il faut faire pendant l’entretien d’embauche en finance

Il nécessite de s’exprimer d’une façon concise et claire, surtout pour un entretien téléphonique opérationnel, là il faut éviter les endroits bruyants puisque l’interlocuteur a besoin de comprendre et d’entendre parfaitement. Ce dernier est autant valable pour un rendez-vous en one to one. Faut se privilégier des arguments courts et détaillé de tous ses expériences, ce n’est pas nécessaire de préciser les expériences en profondeur si celles-ci n’intéressent pas instantanément le recruteur. Il faut aussi être concentré, réactif, s’adapter. Puis, il faut observer et examiner son interlocuteur en essayant de concevoir son fonctionnement, c’est-à-dire s’il est nerveux, calme, taiseux, ou loquace. S’il est pressé, il faut aller droit au but sans prenant le temps d’expliquer trop de détails, cela risque de le contrarier. Ensuite, il faut faire preuve de maîtrise puisque travailler en finance requête une grande résistance au stress, donc, il ne faut pas être agité lors de l’entretien, dès la première question cinglante même. Il faut aussi savoir démontrer son réelle motivation. Beaucoup de candidats s’intéressent à ce poste que celle-ci apporte ou simple appât du profit, alors, seuls les candidats qui seront prouvé leur motivation peut poursuivre l’évolution de recrutement, sans oublier de montrer ses plans de carrière.

Se préparer aux questions techniques

Sur les produits financiers, il faut se préparer à avoir certaines questions techniques en mathématiques ou en finance. Comme des diverses formules de valorisation et de consolidation, le retraitement de l’EBITDA en IFRS, et des manœuvres de couverture. Il se peut que des difficultés de raisonnement soient posées pendant l’entretien mais l’important n’est pas de transmettre la meilleure réponse mais d’effectuer une preuve de méthodologie et dégager des raisonnements. Il faut aussi savoir poser des questions pertinentes car c’est important pour que l’entretien soit réussi afin de donner l’occasion au recruteur de s’exprimer et d’avoir un vrai échange avec lui. 

Il faut aussi savoir répondre aux questions liées à l’actualité financière

Primo, il faut maîtriser le calcul mental, s’entraîner à faire des calcules rapides. Puis, savoir répondre aux questions attachées à l’actualité financière. Avant d’aller à un entretien d’embauche en finance, il est conseillé de lire la presse économique pour bien s’exprimer lors de l’entretien du gros deal M&A de l’année, le changement du Dow ses mois derniers, la variation du cours du baril de brent ou des taux à 10 ans Italiens, ainsi que la dette Européenne. Notamment, l’anglais est la langue officielle en finance, donc il faut être en mesure de parler et de connaître les termes techniques reliés à ce dernier.

 

Il est indispensable de faire un point sur les erreurs à éviter avant d’entrer dans les diverses stratégies à adopter, comme poser des questions sur la vie personnelle, les horaires, le salaire de l’interviewer. Les candidats sont dans l’obligation de faire le travail de se renseigner pour connaître davantage la culture de l’entreprise.