Alu, Bois, pvc, … On dispose de différents choix de matériaux pour fabriquer ses fenêtres. Parmi ces matériaux, le pvc est celui qui donne le meilleur rapport qualité/prix. Il confère, effectivement, une rigidité et des avantages considérables, comme une bonne isolation thermique et phonique, par exemple. Pourtant, son coût reste très abordable. De plus, les fenêtres en pvc offrent plusieurs choix à la disponibilité de l’utilisateur. Comment en choisir alors ?
Une fenêtre en pvc dispose de catalogue illimité de couleur, d’ouverture et de vitrage.

Les fenêtres en pvc : comment choisir la couleur adéquate ?

Les menuiseries en pvc se trouvent, généralement, en coloris blancs. Mais avec les tendances du moment, et grâce à la technologie nouvelle, on peut personnaliser la couleur de sa fenêtre PVC. Le commandeur a, à peu près, plus de 200 teintes pour en choisir une. Toutefois, la couleur blanche est un ton neutre. Tous comme le gris, elle s’adapte à tous les revêtements.
Ainsi, pour choisir la couleur parfaite de sa fenêtre, il faut considérer les tons des façades extérieures, qu’intérieures de sa maison. Des styles originaux optent pour une combinaison de deux teintes, qui reflètent à la fois celle de la pièce de maison où est posée la menuiserie, et celle des murs externes. Pour une continuité de couleur et de style, on peut également favoriser la même couleur que celles de toutes ses menuiseries.
La tonalité de sa fenêtre pvc devra aussi dépendre de son espacement. Pour une surface étroite, les tons clairs et pastels donnent plus de luminosité. Ces couleurs agrandissent également un petit espace.

Les fenêtres en pvc : comment choisir le système d’ouverture propice ?

On distingue différents types d’ouvertures de menuiserie pvc, comme le style à la Française, l’ouverture oscillo-battante, celle à soufflet, et la fenêtre coulissante.
Indémodable, la fenêtre à la Française s’ouvre vers l’intérieur de sa maison, avec un ou deux battants. Ce système optimise donc l’aération et la luminosité dans sa pièce de maison. Toutefois, l’ouverture occupe une très grande place. Elle n’est donc pas très pratique dans les espaces déjà encombrés.
Pour l’oscillo-battante, la menuiserie intègre à la fois une ouverture battante et à soufflet. La circulation de l’air est optimale sans besoin d’ouvrir entièrement la fenêtre pvc. Ce système est sécurisant.
Pour les petits espaces, le système à soufflet s’ouvre vers l’intérieur sur un axe horizontal. Par ailleurs, pour acquérir plus d’aération, la fenêtre s’ouvre en entière, sur sa partie haute. Ce système est également sécuritaire.
Enfin, la fenêtre pvc coulissante donne une allure contemporaine. Pratique, ce modèle de fenêtre est adapté à tout espacement. L’ouverture se fait par glissement horizontal d’un battant sur un autre. Ce style d’ouvertures laisse un problème d’étanchéité à l’air.

Les fenêtres en pvc : comment choisir le vitrage idéal ?

Un vitrage a pour rôle d’éclairer sa maison, grâce à la lumière du jour. Mais il sert aussi de protection contre le froid et les intempéries, d’isolant thermique et phonique. En raison de quoi, il est aussi important de bien choisir le vitrage de sa fenêtre.
Une fenêtre pvc double ou triple vitrage, garantit plus une isolation thermique. Par contre, un triple vitrage assure une meilleure protection au froid. Toutefois, pour faire entrer le rayon solaire dans sa pièce, privilégiez le double vitrage.
Parallèlement, le coefficient de transmission thermique et l’indice d’affaiblissement acoustique du matériau pvc et du vitrage, sont à considérer. Plus le premier critère est faible, plus la fenêtre pvc assure une bonne isolation thermique. À l’inverse, plus l’indice d’affaiblissement sonore est élevé, plus le vitrage atténue les bruits de l’extérieur.
Enfin, le choix du type de vitre se fait selon la pièce où est posée la fenêtre. À titre d’exemple, les vitres anti-effractions en verres feuilletées sont favorables pour les menuiseries en rez-de-chaussée. De même, les verres cathédraux protègent des regards de l’extérieur.