A quoi bon souscrire durant une année entière à un contrat d’assurance pour une automobile dont vous ne ferez réellement usage que durant quelques jours ? C’est en partant de cette situation ubuesque que les compagnies ont décidé d’innover et d’adapter leurs gammes de produits. Elles sont désormais nombreuses à proposer des formules sur mesure. Parmi elles, on retrouve notamment des contrats auto temporaires. Qu’est-ce donc ? Cette solution correspond-elle à vos besoins ? Quelles garanties propose-t-elle ? Comment souscrire ? Vous trouverez réponse à toutes ces interrogations en prenant le temps de découvrir les informations contenues dans le texte ci-dessous.

De quoi s’agit-il exactement ?

Comme son nom le suggère, ce terme désigne un contrat d’assurance valable pour une courte période (de quelques jours à plusieurs semaines au maximum). Celui-ci ressemble strictement aux contrats annuels habituellement souscris. Il comporte donc des garanties et des cotisations. Attention, on distingue de grandes disparités parmi les offres disponibles. Pour trouver le contrat idéal au meilleur prix, prenez contact avec un maximum de compagnies et demandez des devis.

Si ce sujet vous intéresse et que vous désirez obtenir des informations complémentaires ou si vous envisagez sérieusement de souscrire à assurance temporaire en ligne ! Inutile de chercher plus loin votre assurance auto temporaire pas cher ! Vous trouverez forcément la formule la mieux adaptée à vos besoins parmi les multiples offres de cet assureur (judicieusement nommé Assurance en Direct !), spécialisé dans les contrats temporaires auto et moto. Amis camping-cariste, vous ne serez pas oubliés non plus !

Les avantages de cette solution

Certains d’entre vous se demandent sans doute dans quelles occasions un tel contrat peut-il bien se montrer vraiment utile ? Ne s’agit-il en réalité pas d’un produit créé par les compagnies pour augmenter leurs bénéfices ? Rassurez-vous, ce n’est pas du tout le cas ! Il existe en effet de nombreuses situations dans la vie de tout-à-chacun où les contrats temporaires vous éviteront de dépenser plus qu’il ne faudrait.

Vous disposez peut-être d’un véhicule dont vous faites un usage modéré et irrégulier durant l’année. Il peut par exemple s’agir d’un cabriolet qui ne circulera qu’à la belle saison. Si celui-ci stationne dans un lieu privatif et sécurité, alors vous pourrez l’assurer pour quelques semaines. Un tel principe est également applicable à d’autres situations comme lors d’un séjour dans un pays non couvert par votre assureur actuel ou à l’occasion de l’achat d’un véhicule étranger doté d’une immatriculation temporaire et en attente du certificat définitif par exemple. Pour ce dernier cas, il est important de rappeler que le Code des Assurances autorise la circulation à l’étranger des conducteurs français seulement si ils sont couverts par un contrat dont la durée excède trois jours.

Enfin, ces courts contrats ont également démontré tout leur intérêt auprès des assurés ayant vu leur contrat être précédemment résilié. Pour pouvoir continuer à circuler dans le total respect de la loi, les concernés se tournent de plus en plus vers les contrats courts. Cela leur permet aussi de bénéficier de temps supplémentaire pour la recherche de leur nouveau contrat annuel.

Les garanties

Dans la plupart des cas, les garanties des contrats temporaires sont moins protectrices que celles proposées dans les assurances plus classiques. Les assurances temporaires sont généralement bâties sur le modèle des formules au tiers. Elles couvrent donc le strict minimum imposé par la loi. Elles proposent une protection juridique et une responsabilité civile du conducteur en cas de sinistre. Si votre responsabilité lors d’un accident était établie, vous ne pourrez alors pas bénéficier d’une prise en charge pour les dégâts survenus à votre véhicule.

Pour se démarquer de la concurrence, certaines compagnies d’assurance ont fait le choix de proposer des contrats un peu plus complets. Ils comportent donc des garanties supplémentaires à l’image par exemple de la protection corporelle du conducteur ou de l’assistance dépannage. Si vous devez partir à l’étranger, il est plus que recommandé de vous tourner vers de telles formules. Bien entendu, vous aurez déjà sûrement compris que ces contrats plus protecteurs impliquent des cotisations supérieures par rapport aux formules de base. Si vous circulez uniquement en France, à vous d’évaluer l’intérêt ou non d’un tel surcoût !

Les documents à fournir

Maintenant que vous en savez plus sur ces contrats temporaires et sur leurs avantages, vous envisagez d’y souscrire ! Comme rappelé plus avant dans ce texte, il est primordial de multiplier les contacts avec différents assureurs. Vous disposerez ainsi d’une plus large vision du marché actuel. N’hésitez pas non plus à faire appel aux services des très utiles comparateurs en lignes. D’un simple coup d’œil, vous accéderez au contenu de chaque offre ainsi qu’au montant des cotisations qui vous seront demandées. Il serait dommage de se priver de l’apport d’un service aussi performant et rapide !

Avant d’autoriser réellement la souscription, la compagnie d’assurance va prendre le temps d’étudier votre profil de conducteur. Elle vérifiera ainsi que vous êtes bien âgé de plus de 21 ans et que vous êtes titulaire du permis de conduire depuis au moins vingt-quatre mois. Dans un second temps, il vous sera demandé de fournir plusieurs pièces justificatif afin de constituer votre dossier. Vous devrez ainsi transmettre :

  • Une copie du relevé d’information du conducteur (si vous n’en possédez pas un, il vous suffira de rédiger une déclaration sur l’honneur concernant vos comportements précédents sur la route comme des infractions ou des accidents dans lesquels votre responsabilité était engagée).
  • Une copie de votre permis de conduire en cours de validité sur le territoire national
  • Une copie de la carte grise du véhicule assuré temporairement (même si elle n’est pas à votre nom ou qu’elle ait été délivrée à l’étranger)